• Menu
  • Menu

Voyager léger à vélo

Que mettre dans ses bagages pour voyager à la fois confortablement dans la durée, et léger ? Plus le parcours sera long, plus on sera tenté de se charger de vêtements un peu variés, de matériel de loisir. Pas on s’alourdira, plus le périple à vélo sera laborieux. Trouver le bon équilibre est une question d’expérience. Le choix de camper ou non pèse lourd sur la balance mais allège le budget. Voici la liste du matériel que j’ai emporté sur l’euro-vélo route 12 (Mer du Nord). Avec des gravels, nous avons parcouru tranquillou mille kilomètres de Bruxelles à Kiel.(Hébergement en dur).

Equipement vélo:

Pédales normales, gourde et porte gourde.

Deux sacoches décathlon 1er prix, prêtées, posées sur un porte bagage universel acheté pour l’occasion, et maintenant en location sur Kiwiiz, secteur de Lyon. Petite pochette de cadre de 2 litres.

Housse de transport vélo, achetée pour l’occasion – et maintenant en location sur Kiwiiz à Lyon.

Pochette de réparation, pompe.

Casque. Lunettes de protection de base neutres, pas utilisées. Eclairages clignotants de jour; il nous manque des vrais éclairages de nuit. On finit TOUJOURS par rouler de nuit.

Nous avions un antivol pour deux, trop limitant: il en faut un chacun.

Vêtements:

Pour pédaler: un short de sport (je n’ai pas mal au fondement à vélo), un joli t-shirt technique pour vélo, un pull technique léger et chaud, des chaussures de joggings réformées.

Pour la ville: un t-shirt , un pull léger, un gros pull en laine, un jean, des baskets « habillées » pédalage compatibles

Pour le froid: une veste de vélo chaude, réversible fluo-noire, un buff (utilisé le matin), gants: pas utilisés, mais presque !

Pour la pluie: un « kway » premier prix bien utile, un pantalon de pluie, que je n’ai pas utilisé, sous la pluie je suis restée en short, une cape de pluie héritée de papa, déchirée, poids 400 grammes (!),qui n’a pas servi et que j’ai enfin eu le courage de jeter.

Et: un soutien gorge « normal », un soutien gorge de sport, 2 paires de chaussettes sport, deux slips séchage rapide (un de trop)

Loisirs: Maillot de bain, petite serviette micro fibre, lunettes de natation, bonnet de bain

Si on veut garder sa dignité, ce dressing minimaliste impose des lessives flash tous les soirs, ce qui implique d’avoir à disposition du savon ( le notre et / ou celui des hébergements), un fil d’étendage, (ah la chambre de romanichels…) et quelques épingles de sûreté qui font épingles à linge ultra légères.

Pour que tout aille bien au niveau vestimentaire, tout doit être de séchage rapide, tout doit aller avec tout en terme de couleurs, les vêtements de sport doivent être compatibles avec une vie sociale: jolis t-shirts techniques, leggings et chaussures de sport passe partout.

Toilette:

Brosse à dent, dentifrice, peigne, crème. Après shampoing parce que en voyage je me lave la tête avec n’importe quoi. Maquillage.

Santé:

Aspirine (inutile), anti moustique (inutile), boules quiès. Je tombe volontiers à vélo, des pansements auraient été utiles. Epoque oblige: masques (pour les transports en commun allemands) et gel hydro-alcoolique, pas utilisé.

Pour manger:

Une cuiller, un canif, et j’ai emporté l’indispensable boite genre tuperware, qui fait aussi doggy-bag zéro déchet: Quand le diner est trop copieux, on peut souvent en garder une partie pour le pique nique du lendemain. Sac plastique alimentaire réformable pour éviter d’utiliser des sacs jetables.Un sac de courses en tissu parachute, qui fait aussi sac de plage, sac de ville, ….

Loisirs:

Téléphone portable, Ordinateur portable, Montre GPS, Chargeur, et leurs chargeurs. Aquarelle et papier.

Administratif: Carte visa (souvent refusée aux Pays-Bas (!?), carte d’identité, carte vitale, carte de mutuelle. Je me suis rendu compte après être tombée, que ne m’étais pas inquiétée de l’assurance, alors que c’est à vérifier quand on part à vélo. Stylo.

Guidage GPS.

Bilan de la course:

En trop: trousse toilette à remplacer par un sac plastique, poncho de pluie, aquarelle, mini sac à main,

Ont manqué: de la vitamine C, nécessaire à mon avis sur des vacances sportives, crème solaire (qui aurait pu imaginer 10 jours de grand soleil?), un antivol, des éclairages nocturnes.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *