Suppléments alimentaires: des concentrations bien variables

Les suppléments alimentaires, sous des conditionnements et des appellations  qui paraissent comparables, peuvent être de qualité très différente.

Il faut considérer 3 facteurs: le quantité réelle de produit actif, la  valeur métabolique du produit, et son accompagnement éventuel par un adjuvant potentialisant.

La quantité réelle de produit.

Exemple la vitamine C: l’emballage de gélules d’acerola affiche 500mg en gros, tout comme les comprimés de pharmacie. mais quand on lit en détail:

chaque gélule contient 500mg du fruit acerola, qui correspond à 85 mg d’équivalent vitamine C

chaque comprimé de 500mg de vitamine C à croquer du  pharmacien contient 500mg de vitamine C

 

La valeur métabolique du produit

Exemple, les omega3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*