Quel itinéraire pour un Tour du Monde ?

Préparer son itinéraire de Tour du Monde est un exercice merveilleux ; aussi autant commencer tôt pour rêver son voyage pendant longtemps.  D’abord une remarque : la notion de tour du monde, consistant à partir de chez soi et à y revenir après périple faisant réellement le tour de la planète, est un concept sexy et commode dans la conversation, mais contraignant à de nombreux égards.

La durée d’un Tour du Monde

Le temps disponible est un facteur clé. Il y a ceux qui sont presque sans limite temporelle : le travailleur à distance, qui continuera de gagner sa vie partout sur la planète, pourra enchaîner déplacements et pauses longues sans contrainte. Le retraité n’aura comme limite que sa santé. sans vouloir déprimer les candidats, on rappelle que l’espérance de vie sans incapacité est actuellement de 64,5 ans pour les femmes,  et de 63,4 ans pour les hommes, et n’augmente pas avec l’espérance de vie. Donc pour les seniors voyageurs, du temps on en a, oui, mais ne perdons pas trop de temps à attendre l’âge légal de la retraite. D’autant plus qu’il n’est pas question d’adopter un rythme d’enfer, mais au contraire de profiter de la vie après des dizaines d’années de wonder-woman entre enfants et travail.

Pour la majorité des voyageurs, on est entre 6 mois et un an de liberté. Ceux qui reviennent de voyage disent que le temps leur à manqué, et insistent sur le risque de vouloir aller trop vite aux dépens de la qualité de l’expérience. Nombreux sont ceux qui ont finalement sauté une étape pour rester plus longtemps à un endroit qui leur a plu, ou qui à postériori auraient supprimé un pays dans leur programme ; en tout état de cause, en général les tour-du-mondistes séjournent autour de trois semaines à un mois par pays visité.

L’itinéraire du Tour du Monde

Le tour du monde genre « en 80 jours » a son charme. Le plus extrémiste, Mike Horn, a rigoureusement suivi l’équateur, ce qui n’est pas une sinécure, surtout quand on coupe tout droit à travers la forêt amazonienne ou qu’on navigue plein ouest sur l’Océan Indien à la période des typhons. Les plus raisonnables traverseront l’Europe de l’Est, l’Asie Centrale, l’Asie, l’Indonésie, l’Australie et l’Amérique de façon plus ou moins exhaustive en fonction du temps imparti et des finances.

Vrai Tour du Monde ou voyage « en raquette » ?

Un Tour du Monde stricto sensu dépassant les 40000km, on mesure que forcément ça va prendre du temps, et donc beaucoup d’argent si la durée du congé vous presse. Il va falloir passer de continent en continent en passant les océans, et en temps limité. Ca veut dire avion, ça veut dire grosse dépense, ça veut dire contraintes de dates.

C’est pourquoi à ceux qui ont « peu » de temps, un an ou moins,  je recommanderais un voyage « en raquette ». Prendre le vol le moins cher possible pour un continent, par exemple l’Asie ou l’Amérique du Sud, godiller à partir de là pendant 6 mois ou un an, et revenir par le point d’atterrissage. Je trouve par exemple en quelques minutes, un aller retour de Paris à Bangkok, départ le 06.03.2020 et retour le 06.02.2021 pour 580 euros, mais je suis sûre qu’on peut trouver, en y consacrant un peu de temps, des vols beaucoup moins chers sur ce secteur. Et une fois sur place, il est recommandé d’acheter des déplacements terrestres ou aériens au tarif local, bien meilleur marché qu’achetés à partir de France.

Marco Polo ou Magellan ?

Dans l’hypothèse d’un vrai tour du monde, la question philosophique est :

  • Partir vers l’est, comme Marco Polo ?
  • Partir vers l’ouest, comme Magellan ?

La réponse se trouve dans un subtil équilibre entre votre date de départ et la météo prévisible de vos destinations. Pour mémoire, en hiver c’est l’été en Amérique du Sud, alors que c’est la mousson en Asie. Un voyageur partant en juin aurait alors intérêt à la jouer plein ouest. Et inversement pour un départ à l’automne. Vous tiendrez peut être à assister à certains événements : le carnaval de Rio, une compétition de surf, un marathon mythique, le Saga Dawa (anniversaire de l’éveil du bouddha), etc. Par exemple, le Japon, avec ses cerisiers en fleur en avril, mais aussi ses temples de mousses et ses érables flamboyant en novembre, est un vrai dilemme.

Itinéraire Tour du Monde: Sawa Diwa, anniversaire de l’éveil de Bouddha

Les fleuves ont un sens : en terme d’effort, il vaut mieux descendre l ‘Amazone du Pérou à Bélem que ramer en sens inverse. Contrairement aux trains comme le Transibérien, qui vous avancera en une semaine, indifféremment, de Moscou à Vladivostock ou de Vladivostock à Moscou.

Préparer son itinéraire en pratique

Trouver une immense carte du monde. La mienne est un papier peint qui tient tout un mur, acheté pour une somme modique sur internet et collé en une demi-heure. Un investissement dont je ne me lasse pas. Chaque fois que je pense à un lieu à visiter, hop, une punaise.

J’ai ensuite eu une jolie idée pour passer le temps un après midi pluvieux (oui, on vieillit). Prendre un très beau catalogue de voyagiste incluant des itinéraires sur cartes. Découper tous les petits itinéraires ; il y en a une centaine, qui couvrent à peu près tous les secteurs touristiques à ne pas manquer sur cette bonne planète.

Itinéraire Tour du Monde: sites touristiques

Les punaiser sur la carte du monde. Noter que les durées indiquées s’entendent là pour un voyage organisé intensif, et qu’un voyageur circulant nez au vent au gré des opportunités de déplacement mettra le double. Ca ne veut pas dire que je n’irai que là, mais ce serait ballot d’apprendre en rentrant que je suis passée à 100km d’une merveille du monde. D’ailleurs, la liste sites classés par l’Unesco permet de compléter le tableau.  Cette liste répertorie pas moins de 1121 sites naturels ou culturels à travers le monde.

Fixer les plus beaux treks, comme le Chemin de l’Inca, plus beaux spots de plongée comme à Sumatra, etc qui sont dans votre bucket list de votre vie ; ça sera fait.

Itinéraire Tour du Monde: plongée

Ajouter les recommandations des amis. Tous les amis qui passent à la maison doivent poser une punaise sur l’endroit qu’ils ont préféré au monde. Profiter d’amis étrangers ; d’ores et déjà, nos amis iraniens sont prêts à nous aider à planifier un voyage chez eux, par des conseils et des contacts sur place. D’autres rencontres de travail ou autre, avec qui vous avez gardé le contact seront certainement heureux de vous faire les honneurs de leur ville.
Il apparaît en colligeant ces circuits touristiques que certains secteurs ont une densité de lieux visiter très supérieure à ce que j’imaginais: la côte ouest des Etats Unis par exemple, qui justifie un voyage en raquette de 6 mois à elle toute seule . Il apparaît aussi que certains secteurs, loin de tout, dont la visite imposera un grand détour sur l’itinéraire, comme le Katchamka ou le Groenland, méritent peut-être un voyage à part.

Le budget d’un Tour du Monde.

Il va fortement influer sur l’itinéraire. Certains pays sont bon marchés, ou le deviennent dès qu’on s’éloigne des secteurs touristiques, comme l’Asie du Sud est, l’Indonésie, la Bolivie, l’Inde.

Itinéraire Tour du Monde: l’Inde

D’autres sont aussi chers que chez nous, le Japon, les USA, l’Australie,… Il peut être judicieux de commencer par les pays les moins onéreux et de finir par les plus chers. Si le budget a été contenu on fait comme prévu, si on est juste on raccourcit d’autant les séjours en zones ruineuses. Cela a également une logique pour les seniors ; commencer par les pays les plus roots tant qu’on est en forme, et l’âge avançant, se rapprocher de la civilisation et des hôpitaux.

Conclusion

Pour organiser son Tour du Monde, il faut bien sûr sélectionner des pays qui nous font rêver, des monuments incontournables, des paysages inoubliables. Mais l’essence du voyage, c’est aussi un autre rythme de la vie, au plus près de nos besoins fondamentaux, dormir sans réveil-matin, déguster les cuisines du monde, admirer la nature. C’est la disponibilité aux autres, par des temps d’échange, des activités partagées, et  qui peut même conduire à du travail bénévole pour des causes auxquelles on croit.

Itinéraire Tour du Monde: du temps à deux.

C’est du temps à deux, pour partager mes moments heureux et exaucer ses rêves. C’est du temps pour lire, pour se ressourcer, faire du sport, trouver un sens à sa vie (ou renoncer à en trouver un).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.