Peintures des lointains. Musée Branly

Jusqu’au 3 février 2019

Les fonds du Musée des Colonies ( Musée de la porte Dorée) ont été versés à la collection du Musée Branly.

Cette très belle exposition présente des toiles, gouaches, gravures, dessins des XVIIIème et XIXème siècles. Les artistes étaient alors encouragés à voyager et à former des peintres locaux par des bourses. Les artistes sont célèbres (Gauguin), anonymes, élèves de peintres français, explorateurs de profession, voire épouses de coloniaux.

à gauche oeuvre d’une épouse, à droite, oeuvre anonyme

 

On découvre aussi quelques œuvres « documentaires »,  sur les paysages, les mœurs, costumes ou  physionomie des indigènes.

peintures des lointains

 

On y trouve aussi des œuvres d’art pour lesquelles l’exotisme est prétexte à un motif. On y trouve tous les pays, des paysages, des scènes de la vie quotidienne,

 

Peinture d’un artiste malgache ? j’ai la mémoire qui flanche …

On dévisage des portraits d’anonymes dans leur jus, de célébrités locales dans leurs plus beaux atours, d’explorateurs, des portraits d’étrangers de passage à Paris peints par des artistes qui ne se sont pas déplacés,…

On contemple des belles exotiques demi nues qui ont fait fantasmer les peintres et les amateurs d’art.

C’est un beau panorama des colonies françaises et une incitation aux voyages: Afrique, Algérie, Réunion, Indochine…

C’est un ravissement pour les yeux, on s’évade, on rêve, on se dépayse.

Et le Musée du Quai Branly est toujours un régal. Et en prime, il y a Titouan Lamazou en face. Alors…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*