Organiser son départ autour du monde avant l’âge légal de la retraite.

Non mais Agnès, sérieux, j’avais tout calculé ! Et là tu lances l’idée de reculer l’âge de la retraite,  et  « oups pardon ». Tu vas le faire donc, le but est juste de sonder l’opinion. Parce qu’en réalité, il suffit de prendre sa calculette pour voir que notre système de retraite ne fonctionne pas.  Et là dessus, nos vieux politicards qui croient que travailler c’est se faire inviter à déjeuner par les lobby, et de se faire des 5 à 7 après la sieste, disent en coeur: c’est pas dur de travailler jusqu’à 80 ans regardez, on n’est pas fatigués…

Donc Agnès, c’est en juin que tu confirme que tu t’es trompée avancée, on le fait pas. Tu auras l’été pour faire passer ta loi pendants qu’on se huileras le dos. M’en fous, je change rien à mes plans.

FINANCER SON DEPART A LA RETRAITE

    • Remboursement anticipé partiel de prêt immobilier

J’ai avancé d’un très grand pas, puisqu’un héritage et un effort personnel conséquent m’ont permis de faire un remboursement partiel sur le prêt immobilier de ma résidence principale: qui ramène la fin de mon prêt exactement en Octobre 2022. Outre l’économie de plusieurs milliers d’euros réalisée sur les intérêts, je serai propriétaire de ma résidence principale le jour du départ. J’avais négocié dès la souscription du prêt cette possibilité de ce remboursement anticipé, partiel ou total, sans frais: Il est sous réserve de pouvoir prouver que je rembourse sur fond propre: donc sans transférer mon emprunt dans une banque concurrente.

      • GESTION DE L’IMMOBILIER LOCATIF

Le locataire de mon appartement locatif, a changé sans encombre.  L’appartement a maintenant 7 ans sans rafraîchissement derrière lui, et cela commence à se voir. Venant juste de piocher dans mes réserves pour le remboursement anticipé, je n’ai pas voulu prendre le risque de mettre mes liquidités à zéro. Ce qui fait que je n’ai pas réalisé de travaux de rénovation comme prévu. Je les ferai impérativement au prochain changement de locataire. L’objectif étant d’avoir un actif sans histoire pour quelques années. Je vais transformer un T1bis ancien de 46m2 en T2: Les plans sont prêts, l’entreprise est choisie, je me mettrai tout en ordre de marche dès le prochain courrier de dédite.

      • AUTONOMIE D’UN ENFANT

J’ai profité des économies générées par l’autonomie financière de ma fille pour augmenter mes mensualités d’emprunt sur ce locatif, de 10%. La fin de l’emprunt est ainsi passée de décembre à mai 2024. C’est une formalité très simple, sans frais, il a suffit d’un courrier. Je  vais recommencer tous les ans, ce qui devrait me permettre de solder l’affaire courant 2022.

      • DEVELOPPEMENT DE REVENU COMPLEMENTAIRE

Je développe une activité complémentaire, j’ai maintenant le statut de micro- entrepreneur. Pour le moment, je ne gagne à peine assez pour payer mes frais, mais un jour, peut-être…

J’attaque la période motivante où les efforts accumulés se potentialisent. Et ça me motive très fort. Agnès, pour ta punition, je boude les magasins. Tant pis pour la Croissance. C’est à dire que je dépense exclusivement pour les vacances et l’alimentation, qui sera encore plus végétarienne et frugale. Je n’achète plus de vêtement, plus de cosmétique, plus d’objet, plus de livre, plus de grignotage, plus d’essence, rien. le plus difficile ? pas de vêtements; porter toujours les mêmes choses me déprime un peu, et j’ai peur de le regretter plus tard; de me dire « quand tu avais 5 ans de moins et une plus jolie silhouette, tu n’en as pas profité… »? Mais non, plus tard, je serai en tong et en short au bout du monde à profiter des sous économisés, et je me féliciterai.

      • L’IMPOSITION A LA SOURCE

C’est une formidable décision pour mon projet, puisque grâce à elle, la première année sans revenu, on n’aura plus besoin de payer les impôts de l’année précédente. Pour ceux qui ont  la chance d’être imposables, cette réforme revient tout de même à offrir un an d’imposition.

GERER le DEPART: COUPLE et FAMILLE

Même dans l’hypothèse d’études longues, tous nos enfants seront autonomes en 2022.

      • CONJOINT

Chéri chéri, qui est beaucoup plus vieux que moi, de 2 ans, va faire calculer ses droits par la CARSAT.

      • Parents

Le point sensible est que nous avons maintenant chacun un parent veuf, et sommes chacun leur enfant le plus proche géographiquement. Décider de les quitter sera une décision douloureuse (impossible ?). Mon vieux papa va devoir faire une formation informatique / skype accélérée!

      • ENFANTS

Nos enfants seront autonomes. Ils savent communiquer à distance. Ils savent prendre un avion; je prévois de leur offrir un voyage par an pour me rendre visite là où je serai.

      • AMIS

J’ai foi en mes amis, je n’imagine pas une seconde les perdre dans ce périple. Toujours à l’affût d’un prétexte pour évader, ils nous rejoindront

Et puis, on s’exile pas. On aura le droit de revenir séjourner en France quand on voudra.

PSYCHOLOGIE : TOUT PLAQUER ?

Voir se mettre en place les pièces du puzzle rend ce pari d’ivrogne de plus en plus prégnant, enthousiasmant, et un peu inquiétant.
Je me sens déjà un peu en partance au niveau professionnel dans le bon sens du terme encore; je crois voir la fin les tracasseries administratives. Des obligations annuelles ne devraient se renouveler que 3 fois avant mon départ. Je m’imagine partir avant de vieux collègues grognons, j’imagine leur tête à mon pot de départ…

Et en même temps, je m’inquiète: est-ce que Agnès Buzyn m’en veut personnellement, est ce que Chéri chéri viendra, est-ce que je vais avoir le courage de partir vraiment, en comptant sur mon pécule et mes calculs pour vivre confortablement jusqu’à cent ans? Est-ce que je ne me laisserai pas retenir par un papa chancelant, un petit enfant à venir, ou autre (chien trouvé, papyrus assoiffé, peur de louer mon appart adoré à des inconnus,…).  Ou pire, est-ce que en vieillissant je ne vais pas me mettre moi aussi à me croire irremplaçable au travail?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*