Frugalité à la salle de bain

Préparer son tour du monde, c’est apprendre à vivre avec la trousse de toilette la plus légère possible. Il va falloir tailler dans le vif, tout en gardant au long cours sa dignité humaine, voire un peu de féminité, à toutes fins utiles.

Les objectifs seront à la fois de posséder le strict nécessaire, mais tout le nécessaire, d’éviter de générer de déchets, et de rester économe. Les leviers sont:

    Frugalité à la salle de bain: deux fois moins de produit, ça marche aussi.
  • Utiliser des demi doses : oublier le dentifrice disposé sur toute la longueur des poils de la brosse à dent !
  • de supprimer le superflu, la notion d’indispensable variant énormément d’une personne à l’autre
  • de simplifier les routines
  • de choisir ce qui génère le moins de déchets
  • de privilégier les produits multi-usage
  • d’aller au plus léger à porter

Progressivement, je tente de me rapprocher de mon essentiel. Quand on considère tous les tissus humains à entretenir, c’est décourageant:

 

La peau (1,5 à 2m2).

Aujourd’hui

On est dans de domaine du savon. Je suis savon dur, j’achète de gros pain avec une ficelle pour les suspendre : pas d’emballage, et à peu près éternels (18 mois à deux ans). Je suis à la tête de deux bouteilles de gel douche que le destin a mis sur mon chemin (un héritage, et un trouvé à la piscine) : un d’entre eux se trouve dans les toilettes comme savon liquide, et l’autre est sorti uniquement quand nous avons des invités, qui n’ont pas forcément envie de se frotter au même savon que nous.
J’utilise de la crème hydratante après la piscine.
Déodorant : dans la vie quotidienne, je reste adepte des flacons roller, la pierre d’alun m’a déçue.

Demain

Mais en voyage, loin du stress, je n’ai plus besoin de déodorant.
Ca va finir avec un savon multi usage, point barre. Mais attention, pas un savon hors de prix parce qu’il est le nec plus ultra du randonneur de luxe. Un savon pas cher de chez l’arabe du coin, pour la lessive, le corps et les dents.

 

Un visage, à maquiller éventuellement

Pour le visage, je fais un savonnage léger sous la douche, parfois un peu gommant avec une épongette. Après l’hiver j’applique une crème à la vitamine C active parce que je crois en l’effet rajeunissant de ce composé. Et l’été, rien. Aujourd’hui et demain, ça sera pareil.

Pour le maquillage, un mascara, un crayon, un feutre à sourcils, une bb crème pour cacher les imperfections, deux (deux !) rouges à lèvres, un été et un hiver, de la poudre mate. Demain, la bb crème restera à la maison, le reste viendra avec moi

 

Deux oreilles.

A la fin de ma boite de cotons tiges, je passe à l’auriculaire.

 

Une vingtaine d’ongles.

Aujourd’hui

Je coupe au coupe ongle et je passe un coup de lime pour fignoler
Courts au mains, travaille oblige. J’ai été bluffée par l’action des polissoirs qui font des ongles bien brillants.
L’été je me vernis les ongles de pieds, et j’ai trois couleurs. Oui, je sais, j’exagère. Ce qui me déplait, c’est de devoir sniffer de l’acétone tous les 10 jours pour rénover l’affaire.

Demain

Coupe ongle, polissoir.

 

Des poils, plein.

Aujourd’hui

Je suis revenue récemment au rasoir de sécurité après des années de rasoirs jetables. Quel frisson au début avec la peur de me couper ! Et puis en fait non, ça va très bien. Et c’est difficile de faire moins de déchet que une lame par mois.

Demain

La question de l’épilation définitive se pose. Ca coûte une blinde, je déteste le fait qu’il faille répéter les séances, je pense que ce sont des voleurs, mais ça ferait un « souci » de moins. Sinon, ça sera le rasoir de sécurité et la pince à épiler.
Sinon, un Tour du Monde des méthodes d’épilation procurait être un thème porteur.

 

Vingt-huit dents

Avec l’âge, garder ses dents le plus longtemps possible devient un travail à temps plein.

Aujourd’hui

J’utilise un max de choses :

  • des brosses à dent en bambou : elles sont sans plastique, biodégradables, pas chères, ultra légères et durent très longtemps ; une super découverte.
  • Un dentifrice fait maison : Huile de coco, huiles essentielles à votre guise, bicarbonate ultra fin, charbon, mélangés en proportions à peu près indifférentes du moment que ça fait une pâte dure. La boite dure des mois, peut-être des années. Inconvénient du charbon, je pense que le rinçage au jet dentaire est indispensable si on ne veut pas voir s’accumuler du tartre noir dans les coins ;: la classe !
  • Un jet dentaire électrique du siècle dernier
  • Du fil et desbrossettes dentaires : c’est le dentiste qui l’a dit. Le budget brossettes inter-dentaires me déprime. J’ai tenté l’achat en gros sur internet, mais le calibre annoncé n’était pas respecté.

Demain

La sauvegarde de mes dents est une priorité : brosse en bambou, fil interdentaire (pour les poils des mangues !) et brossettes interdentaires selon les recommandations de la Faculté, savon

 

Un utérus.

Aujourd’hui

La ligature des trompes a réglé la question de la contraception il y a bien longtemps.

Il y a cinq ans, j’ai hésité à passer à la cup, puis renoncé à investir pour peu de mois. Mal m’en a pris, Tante Rose reste très présente. Dans ce domaine, je m’oppose à tout objet lavable ; j’estime que ce mauvais coup que Mère Nature a fait aux femmes, elle n’a qu’à le payer en subissant les dispositifs jetables.

Demain

Ca va bien s’arrêter un jour ?

 

Des cheveux

Aujourd’hui

Je me lave les cheveux une fois sur deux avec du shampoing, acheté ou trouvé à la piscine (décidément, c’est une manne), et une fois sur deux avec ghassoul. Cette argile est super. Il faut, pour des cheveux courts, en diluer 3 cuillers à soupe dans de l’eau jusqu’à obtenir une crème. On se mouille les cheveux, on se masse le cuir chevelu avec le mélange, et on rince. Attention, il faut rincer au dessus d’un seau, et éliminer l’eau ailleurs que par vos petites canalisations, ça colle aux tuyaux grave. La boite de ghassoul dure plus d’un an.

Je suis passée aux cheveux très courts il y a deux ans. Je me suis mise à entretenir moi même ma coupe pendant le premier confinement : il y a des tutoriels impeccables pour ça. Le résultat n’est guère pire que quand mon coiffeur énervé me bâcle en vitupérant contre le gouvernement. Je ne m’offrirai dorénavant à ses mains professionnelles que quand j’aurai perdu le fil de ma coupe, en particulier derrière, où sans aide c’est compliqué. J’ai un joli peigne en bois, mais pas assez fin pour permettre une coupe précise.

Pour éviter toute discussion, je fais ma couleur moi-même à la maison avant d’aller voir mon capilliculteur. Frugale en diable, j’utilise trois fois la même boite de colorant : il suffit de ne préparer que 1/3 du mélange et de refermer soigneusement flacon et tube. J’utilise l’après shampoing, qui est fourni avec la couleur, en routine : si on est économe, il y en a assez pour tenir entre deux colorations.

Demain

Je me laverai la tête avec les shampoings de rencontre: hôtels, piscines, achats même.

« vieille » avec des dreads? Merci à Pinterest

La question de garder des cheveux courts, se pose. Les cheveux courts, à mon avis, ne supportent pas l’à peu près, qu’il s’agisse de la coupe ou de la couleur. Longs, dreads ou chignon bâclé avec des pointes décolorées par le soleil passent plutôt bien, je trouve.  Eviter les colorations , leurs multiples contenants et leurs produits toxiques, c’est bien. A deux – trois ans du départ, il faut décider, parce que si je veux partir avec des dreads, c’est dès à présent que je dois faire mes adieux à mon (cher) coiffeur. Je m’imagine bien vieille rasta ! en plus, j’aimerai faire la nique à mon fils qui menace régulièrement de passer aux tresses, imaginant que ça me poserait un problème.

La frugalité en salle de bain est une source d’économies incroyable. Quand j’ai décidé de m’y mettre, et je suis loin d’être une puriste, il m’a fallu des mois pour terminer, donner, des produits qui faisaient doublon. Il est également préférable de jeter des produits ouverts depuis plusieurs années.

Et finalement, avec peu, le résultat est (désespérément?) le même. En photo ci-dessous, tous mes outils et ingrédients; il manque le peigne.

Frugalité à la salle de bain: mes possessions actuelles sur la voie du minimalisme

 

 

Ci dessous, voici les heureux gagnants  qui devrait venir avec moi.

Tour du monde frugal: les objets de toilette qui viendront

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.