Financer un départ autour du monde avant la retraite

La date et le montant de nos pensions étant de plus en plus incertains, arrêter de travailler avant l‘âge légal de départ à la retraite devient une option pertinente, si on veut profiter de quelques années de liberté en bonne santé. Combien faut-il avoir épargné pour quitter son emploi et se mettre en orbite autour de la planète avant l’âge légal de la retraite ?

Quel sera le montant de ma pension de retraite ?

L’étape préalable à tout calcul est de se renseigner sur la physionomie de la retraite à venir: en pratique, connaitre son âge de départ à taux plein et le montant de sa pension en cas de départ à taux plein.

1. Le relevé de situation individuelle comporte:

  • La liste  des régimes dans lequels vous avez acquis des droits pour votre retraite
  • Les trimestres et les points validés dans les différents régimes
  • Les  évènements susceptibles d’avoir des incidences sur le montant ou la date de votre départ en retraite

Comment avoir un relevé de situation individuelle?

  • On devrait théoriquement recevoir un relevé de situation à domicile, à partir de 35 ans puis tous les 5 ans. Jamais vu. 
  • On peut aussi trouver son relevé de situation individuelle sur le site de l’assurance retraite: www.lassuranceretraite.fr
  •  On peut enfin prendre rendez vous après de sa  caisse de retraite (CARSAT) ou en faire la demande, par courrier à sa Caisse de retraite.

2. L’Estimation Indicative Globale (EIG)

L’estimation Indicative Globale nous est adressé à 55 ans, puis tous les 5 ans. Ce relevé de carrière est accompagné d’une information relative au cumul emploi-retraite, à la retraite progressive et sur la possibilité de cotiser à temps plein sur la base d’un travail à temps partiel.

  • L’âge de départ à la retraite le plus précoce possible, même sans tous les trimestres cotisés; 62 ans pour ma tranche d’âge.
  • L’âge à partir duquel de départ avec une pension maximum, c’est à dire avec suffisamment de trimestres cotisés.

Mon projet de voyage autour du monde avant l’âge de la retraite

Mon projet est d’arrêter de travailler à 58 ans, pour un âge de départ minimum de 62 ans. Si on prend en compte les 4 trimestres par enfant au titre de la grossesse et de l’accouchement, multiplié par deux enfants, mon compte de trimestres sera bon à 62 ans. Je m’attends donc à une décote  pour ces 4 années de cotisations manquantes de 5% par an, donc: de 20 % (décote maximale applicable ?).

Comme vous le verrez, cette simulation s’applique si on est propriétaire de sa résidence principale, pour pouvoir la louer. Elle suppose aussi un effort d’épargne qui a commencé il y a plusieurs années avec l’achat d’un studio à visée locative.

Je ne vais donner ici que mon principe de calcul, sans entrer dans le détail des chiffres. Chacun.e pourra se projeter. Dans l’hypothèse d’une mise en orbite à 58 ans et d’un tour du monde jusqu’à 65 ans, il faut prévoir 3 phases de vie à financer :

1 / Phase 1: Tour du Monde sans revenu, de 58 à 62 ans: 4 ans

On peut estimer les besoins en regardant le niveau de dépenses sur 1 mois de vacances en mode TDM, plus quelques billets d’avion.

Clairement, tout en restant frugale, je souhaite profiter des joies du voyage: plongée, treks, visites de sites agréables.

Ajouter assurance maladie volontaire, assurances, impôts sur le revenu, frais fixes en France (à réduire au maximum)

Prévoir des voyages : par exemple offrir à mes enfants un billet d’avion pour me rejoindre là où je serai pour les fêtes de fin d’année : un joli cadeau, ils sont partants !

Ou des AR plus ou moins programmés pour visiter un vieux papa: un AR par an?.

Il faudra certainement équilibrer les dépenses en jouant sur le train de vie des pays visités : plus de temps à Java qu’à Singapour

Solution envisagée :

Finir de payer ma résidence principale et la louer

Solder l’emprunt de mon studio locatif avant le départ

Montant d’épargne nécessaire:   ( besoins financiers pour vivre – 2/3 des loyers perçus) x 4 ans de 58 à 62 ans.

Supports : livrets, Assurance vie, PEA, qui auront 8 ans à cette période

Combien épargner par an pour préparer le départ:

(besoins en  liquidités pour 4 ans sans revenu – économies actuelles) /4 ans avant départ = somme à épargner par an

L’effort d’économie et de frugalité est très important. J’épargne chaque mois quasiment le montant nécessaire pour un mois d’autonomie, car je suis proche du départ: il est trop tard pour espérer des intérêts composés ou une flambée de la Bourse qui est déjà haute. C’est pour ne pas en arriver là qu’il faut commencer à économiser jeune.

Ne pas garder de frais fixes : pas de garde meuble, pas de voiture en France, pas d’abonnement, liquider ses enfants et ses parents à charge.

 

2/ Phase 2: Tour du Monde avec retraite gravement (?) amputée : de 62 à 65 ans

Normalement le plus dur est passé. Les compléments de revenu mis en place pour la phase 1 resteront effectifs, en plus de la retraite:

Retraite + retraite complémentaire + location résidence principale + studio locatif

J’espère même ré-épargner à cette période

 

3/ Phase 3: Fin de vie, avec retraite gravement amputée : de 65 à 100 ans

Projet: vendre ma résidence principale actuelle pour la maison que j’habiterai pendant le reste de ma vie. Une retraite aux Canaries, européennes, mais meilleur marché que la France,  est également une option. Partir pour plus petit et moins cher, et donc dégager des liquidités. Attention, il n’y a plus de loyer perçu à ce niveau.

Revenus : petite retraite + retraite complémentaire + studio locatif

Attention :

  • ne pas sous estimer sa durée de vie
  • avoir de quoi compenser la décote correspondant à 4 ans de cotisations manquantes pour le taux plein, et ceci à vie : actions, locatif, retraite complémentaire… et aussi la  frugalité qui est un levier considérable.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*