Couvre feu sur le Bassin d’Arcachon

Le Bassin d’Arcachon, c’est un micro-climat super doux , une ambiance cosy-chic, et la puissance de l’océan à portée de vélo. Contraints de liquider trois jours congés, nous avons choisi de déplacer notre couvre-feu vers l’ouest.

Aller à Arcachon.

Je ne prends plus l’avion pour des trajets « courts », j’ai pris tardivement conscience du poids écologique de ce moyen de transport.
De Bordeaux, le TER vous amène en plein centre de Arcachon, faisant un stop dans chaque petite ville de la côte. Les routes autour du bassin étant déjà embouchonnées au mois de février, je n’ose pas imaginer le tableau en pleine saison. De plus, le stationnement est très difficile et hors de prix en ville: donc, préférez le train.

Autour du bassin, tout est possible en mode doux, avec un réseau cyclable de 250 km, et des navettes bateau acceptant de transporter les vélos en tous sens sur le bassin, au moins l’été. En cette semaine de vacances scolaires, il y avait par exemple pas moins de trois départs par jour de Arcachon vers le Cap Ferret.
Nous avons pris l’option voiture, puisque maintenant l’autoroute nous amène en 6 heures de Rhône-Alpes au bassin.

Ou dormir sur le bassin d’Arcachon

L’offre est illimitée hors saison. Il y a la ville même, qui perd à mon avis de son intérêt quand tout est fermé. Il y a le Cap Ferret, à juste titre le secteur préféré des nantis, pour ces belles maisons largement espacées dans la pinède entre la douceur du bassin et les plages battues par l’Océan.

Il y a tous les petits ports ostréicoles. Nous avons choisi au hasard un RbnB au « centre » de Teste de Buch : à 5 minutes du marché couvert (fermé le lundi), des cabanes à huitre, et de la gare (Arcachon, un train par heure ( durée du trajet 3 minutes, pour 1,4 euros). Le logement une chambre avec cuisine (317Epour 5 jours) nous a permis de petit déjeuner et de réchauffer le traiteur du soir, et d’avoir assez d’espace pour bien vivre cloitrés à partir de 18 heures. Location de vélo la moins chère à proximité: à droite du port de la Teste (10 euros par jour)

Le port de la Hume est particulièrement joli.

Ou manger, ou boire un verre, sur le Bassin d’Arcachon

Je plaisante.

Quoi faire sur le Bassin d’Arcachon

Visiter Arcachon

Arcachon est une jolie ville d’eau, dont on retiendra:

  • les jolies villas sur la colline boisée du quartier d’hiver, où les grands de ce monde se retrouvaient dans les années 1900
  • la promenade avec son manège, son ponton, ses plages et ses restaurants
  • les boutiques chics
  • les marchands de cannelés et les glaciers

Elle mérite d’y passer une journée à flâner, mais le logement et le stationnement y sont bien chers.

Le tour du bassin en bateau

Le tour du  bassin prend deux heures, sans escale. On vous promène autour de l’Ile aux Oiseaux, mais il est interdit d’y accoster dans un contexte commercial. Pour être libre d’aborder l’ile, il faut avoir sa propre embarcation.

Amis photographes, notez que plus vous serez à marée haute, plus on pourra vous approcher des fameuses cabanes tchanquées. Notez qu’elles ne sont que deux, soigneusement entretenues comme but touristique.

Les cabanes tchanquées, emblématiques du Bassin d’Arcachon

Dans le cadre du tour, n longe ensuite le Cap Ferrat, pour admirer les derniers villages traditionnels (l’Herbe, La Vigne) et les superbes propriétés invisibles depuis la terre. Ca occupe quand il bruine…

Se faire tremper sur la plage Atlantique du Cap Ferret.

Nous avons fait le tour du bassin d’Arcachon en voiture, c’est sans intérêt, mais comme il pleuvait… Au bout du bout du cap, très belle promenade sur une immense plage bayttue par un Océan déchainé, puis retour par un si joli chemin sous les pins et les mimosas, à l’abri de la tempête. Une ballade entre les cabanes de l’Herbe déserté a fini de nous tremper.

Pour accéder au Cap, il est recommandé d’éviter la voiture et de prendre une navette bateau, armé de son vélo, à partir d’un des ports du bassin. Horaires dans tous les syndicats d’initiative.

Cap Ferret, les vagues se brisent sur les ruines des bunker de l’Atlantique

 

Escalader la dune du Pilat.

Mais pas comme tout le monde. Pas en vous garant à 14h au parking payant en plein mois d’Août, et en montant par l’escalier des gens dociles. Faites le en partant à 9h du matin, un mardi de février, du sud du Pyla, où il y a un petit parking, puis descendre les escaliers, longer la plage jusqu’au bout de la dune. Monter à ras du bois de pin, et vous serez seuls au monde, avec une vue éblouissante dur le Ban d’Arguin et le Cap Ferret.

La Dune du Pilat, belvédère sur le ban d’Arguin et le Cap Ferret

Pique-niquez au sommet, sur le sable vierge, avant l’arrivée des foules. Il y a aussi des parkings qui permettent d’accéder le long de la route de Biscarrosse.

J’ai été agréablement surprise par les dimensions de la Dune du Pilat, qui dans mon esprit était un très gros tas de sable : avec ses 100 mètres de haut, ses 3 km de long et  600 mètres de large, on se croirait sur la lune.

Biscarrosse ; le côté plage est pour les surfeurs exclusivement, rien à voir, rien à faire. Le côté ville n’est pour personne. En revanche, j’ai beaucoup aimé les berges du Lac Cazaux avec ses pins les pieds dans l’eau.

Autour du Lac Cazaux, les pins prennent un bain de pied.

Courir sur les sentiers côtiers ou les plages.

Un immense bonheur qui mérite à lui seul de continuer de s’entrainer le reste de l’année.

La réserve ornithologique de la Teich

La pluie battante nous a fait renoncer à une ballade qui parait formidable

Conclusion

Un secteur très agréable hors saison pour prendre un grand bol d’air iodé. Je pense qu’il vaut mieux se loger à La Teste ou La Hume pour payer moins cher et prendre le train et le vélo pour éviter les embouteillages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*