Alors ce départ anticipé pour un Tour du Monde ?

Je prépare depuis mes 50 ans mon départ anticipé pour un tour du monde avant l’âge de la retraite: voici le petit bilan semestriel.

Arrêter le travail pour voyager:

Giga-ras-le-bol. Les incohérences du système, la compétition entre collègues pour maintenir simplement des moyens de travailler suffisants m’exaspèrent. La méditation et le détachement sont arrivés à temps dans ma vie professionnelle, pour m’éviter le burn out. Si je pouvais, j’arrêterais ce soir. Je crois pouvoir dire que la question n’est plus d’arrêter pour partir, mais d’arrêter de toute façon, et éventuellement de faire un autre métier en attendant la disponibilité de Chéri-chéri.
J’avais comme objectif d’attendre le retour de mon successeur en Novembre 22 pour arrêter, sa mission à l’étranger finira finalement au plus tard le 15 septembre 2022.

En termes de tolérance au travail, Chéri-chéri ne vaut guère mieux. Mais son souhait d’obtenir une retraite maximale va devenir le facteur limitant. Un dilemne se profile.

Quitter sa famille pour visiter le monde.

Mon père a heureusement évité le covid. Je commence à me rappeler, pour éviter des scrupules limitants, que ce vieux monsieur attendrissant, alors âgé de 42 ans, avait abandonné femme et enfants pour s’installer à Bora-Bora. Ce n’est pas le remord qui nous l’avait ramené, mais l’ennui.
Ma fille gagne sa vie. Mon fils termine ses études en juillet. Comme il montera ensuite son affaire, je continuerai de lui verser une pension alimentaire jusqu’à septembre 2021, engagement pris.

Financer sa retraite anticipée

Comme prévu, j’ai profité de la chute de la bourse pour charger un peu rapidement mon PEA.
Je tiens mon programme d’épargne, avec un locatif payé en Octobre 2022.

L’intégralité des revenus de ma micro-entreprise part en épargne.

L’éternelle question  reste: à quel point est-il raisonnable de me restreindre financièrement, pour organiser rapidement ma liberté, mais sans gâcher le présent?

Etre en bonne santé pour tout quitter.

Intervention sur la diffraction: check, grand succès. sauf accident, toutes les chirurgies sont faites.
Se pose maintenant la question d’épilations définitives qui simplifieraient bien mon entretien en voyage; à voir selon les possibilités laissées par mon programme d’épargne.

Les apprentissages pour profiter du voyage.

Open Water Diver: Check, enfin

Conclusion

Ca se précise, attention Chéri-chéri !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.